Docteur Younouss Touré

Président de  COFETCI

Publicité

Galerie

gallery/33
gallery/mosque
gallery/moi-colloque

Contactez-Nous

gallery/lepresident
gallery/designarrier2
gallery/designarrier2
gallery/designarrier2
gallery/designarrier2
gallery/designarrier2

Le Mot du Président

Dernière Vidéo

gallery/img-20180328-wa0009
gallery/img-20181126-wa0036(1) - copie

Le Conseil Fédéral des tidjanis en Côte d’Ivoire est une structure islamique basé essentiellement sur l’enseignement du soufisme qui est la fraction spirituelle de l’islam.

 

Le soufisme est essentiellement basé sur l’éducation de l’âme, la quête de Dieu. C’est un islam qui prône la paix, la tolérance et le respect du prochain. Comme le dirait l’autre, c’est l’islam pacifique qui accepte tout le monde.

 

Le soufisme au fil du temps  s’est subdivisé en plusieurs  écoles spirituelles à travers le monde sous l’égide de grands maitres dont les écoles porteront plus tard le nom. Ainsi l’école de la Quadriya qui porte le nom du Cheikh Abdel Quadr Djélani, l’école de la Chazaliya porte le nom du cheikh Mohamed Chazali  et l’école de la Tidjaniya celui du fondateur le cheikh Ahmed Tidjani  RA.

 

L’école de la Tidjaniya est celle qui est la plus adoptée en Afrique subsaharienne et à travers le monde. Elle compte un plus grand nombre d’adeptes que les autres écoles spirituelles. L’école de la Tidjaniya étant la plus répandue en Afrique occidentale y a fait  son introduction  depuis le temps d’El hadj Oumar Tall ou bien avant selon l’Histoire.   

      

Cette implantation donnera naissance à des écoles satellites dans la grande famille de la Tidjaniya. Ainsi nous avons diverses sous écoles de la Tidjaniya crée sous la bannière de grands maître spirituels tel : l’école Hamaliste de Cheikh Ahmed Hamahoullah, l’école Niassienne de Cheikh Ibrahima Niass, l’école de Tivaouane de Cheikh Malick Sy, l’école Omarienne de Cheikh El Hadj Oumar Tall,  et l’école de Madina Gounasse du Sénégal, etc.

 

Au plan spirituel numérique on dégage deux grands groupes. Les praticiens des 11 grains et ceux des 12 grains. Cela est dû au fait que pendant le Zikr de la Tidjanya, il y a une oraison qui est faite 11 ou 12 fois selon l’appartenance des adeptes. Cette oraison s’appelle «  Djawartoul Kamali » la perle de la perfection.

Définition

gallery/barre

Buts et Objectifs

gallery/barre

Comme indiqué dans nos statuts, les objectifs du COFETCI  sont les suivants :

 

  • Propager l’enseignement de l’islam,
  • Favoriser la création d’écoles confessionnelles musulmanes,
  • Valoriser et rependre les enseignements de l’Islam à travers  la Tariqha Tidjaniya,
  • Renforcer l’union et l’entraide entre les adeptes de la Tariqha Tidjaniya,
  • Harmoniser les programmes d’activités des différentes associations et structures,
  • Permettre aux cheikhs et mourides de se connaitre,
  • Renforcer l’autonomie des structures de base,
  • Promouvoir la prise en charge de l’aspect spirituel et moral de l’individu afin de lui donner une dimension plus complète (Temporelle et spirituelle),
  • Favoriser les relations entre les associations Tidjanis et les autres associations sœurs,
  • Créer des supports de communication, Médiathèque, Radio, Revue etc.
  • Favoriser la ziyara (visite)  sur les sites de la Tidjaniya,
  • Favoriser l’organisation du Pèlerinage et de l’Oumra au sein de la fédération